Quels sont les moments où il est makrooh de prier?

PARTAGEZ AVEC DES AMIS:

Question: À quelle partie de la journée n'est-il pas permis d'accomplir les prières de surérogatoire et de qadha? Merci d'avance. (Farhad)
Réponse: Le livre "Kifaya" du cheikh Muhammad Sadiq Muhammad Yusuf décrit les moments où il est makrooh de prier:
Il n'est pas permis de prier, de réciter la prosternation et d'exécuter la prière funéraire lorsque le soleil se lève, se lève et se couche. Sauf pour le siècle de ce seul jour. Ce sont aussi des makrooh quand l'imam donne un sermon.
Après l'aube, c'est makruh sauf sa sunna. Il en est de même après la fin du siècle, jusqu'à la fin de la soirée.
Celui qui devient obligé au dernier moment de la prière, il compensera la prière manquée. La dernière femme menstruée ne meurt pas.
Voici la traduction du texte en Mukhtasar. Examinons maintenant son interprétation et à partir de laquelle la Charia témoigne de chaque jugement.
1. L'heure de l'aube est de l'aube à l'horizon jusqu'au lever du soleil.
Puisque la première prière obligatoire à l'aube et le début d'une nouvelle journée est la prière du matin, il s'agit d'expliquer l'heure de cette prière.
Murod subhi est fidèle à l'expression "fajr à travers l'horizon" dans cette phrase. De cela, nous apprenons que l'aube, qui ressemblait auparavant à la queue d'un loup, n'est pas une vraie fierté.
Il est rapporté sous l'autorité de Samura ibn Jundub:
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
«Que l'appel à la prière de Bilal de vos matins, ni la blancheur qui monte ainsi à l'horizon, ne vous trompent. Il a dit: "Jusqu'à ce qu'il se propage comme ça."

Des cinq, seul Bukhari n'a pas raconté.
Selon les mots de Termizi:

«Que l'appel à la prière de Bilal ne vous interdise pas vos prières du matin, ni que le fajr arrogant vous interdise. Mais s'il y a du fajr répandu à l'horizon (sera)», dit-on.
L'heure de l'aube se compose de deux étapes.
Dans la première étape, la lumière monte du bas vers le haut, qui est appelée "subhi kozib" ou "fajri kozib". Cela signifie "faux matin". Selon la décision de ce hadith, l'heure de l'aube n'a pas encore expiré au moment de creuser ce matin-là.
La deuxième étape est avec la diffusion de la lumière à travers l'horizon. Cela s'appelle "subhi sadiq" ou "fajri sadiq", ce qui signifie "vrai matin". Ensuite, il est temps de se taire. Il n'est pas possible de prendre le petit déjeuner après cela. Parce qu'alors, c'est l'heure de la prière du matin.
Preuve pour la dernière fois de la prière du Fajr:
Allah dit dans la sourate at-Taha:
"Oldin Louange et souviens-toi de ton Seigneur avant le lever du soleil." (verset 130).
Il est rapporté sous l'autorité de 'Abdullah ibn' Amr ibn '
«Le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a été interrogé sur l'heure des prières. Alors il a dit:
Il a dit: "Le moment de la prière du Fajr est jusqu'au lever de la première branche du soleil."

Des cinq, seul Bukhari n'a pas raconté.
2. L'heure de midi du coucher du soleil jusqu'à l'ombre de tout se double. Sauf pour l'ombre au moment de la chute. Une légende le dit une fois.
Pour déterminer l'heure de midi, les scribes ont pris la preuve de ce verset:
"Effectuer la prière du lever du soleil à l'obscurité." (Sourate al-Isra ', 78)
Beaucoup de nos commentateurs disent: «Ce verset est dans le Coran "Sunset" Cela signifie l'heure de la prière de midi.
Dans un long hadith rapporté par 'Abdullah ibn' Amr, le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a été interrogé sur l'heure des prières. Alors il a dit:
Il a dit: "Le temps pour la prière Fajr est jusqu'au lever de la première corne du soleil, et le temps pour la prière de midi est quand le soleil se couche du ciel."
Pour connaître l'automne, il faut regarder l'ombre de quelque chose sur une surface plane. Si l'ombre est raccourcie, il sera temps avant la chute. Si l'ombre s'arrête, il sera temps de faire un bourrage. Si l'ombre commence à s'estomper, il sera temps de tomber.
Nos érudits ont fait deux sortes d'ijtihad pour déterminer la dernière heure de midi.
L'Imam Abu Haneefah (qu'Allah ait pitié de lui) a déclaré: "Jusqu'à ce que l'ombre de tout double, à l'exception de l'ombre au moment de Zawal."
L'Imam Abu Yusuf, Muhammad et Zufar (qu'Allah ait pitié d'eux) a déclaré: "Tout est égal à lui-même, à l'exception de l'ombre au moment de Zawal."
La preuve de l'imam Abu Hanifa (qu'Allah lui fasse miséricorde) est le hadith suivant rapporté par l'imam Bukhari d'Abu Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui):
Il est rapporté sous l'autorité d'Abu Hurayra que
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
«Lorsque la température est élevée, effectuez la prière froidement. Bien sûr, la chaleur provient de la chaleur torride de l'Enfer. "

Rapporté par les cinq.
La preuve pour la République est le hadith suivant:
Il est rapporté sous l'autorité d'Ibn 'Abbas que
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
"Gabriel est le Beth pour moi (De la maison) a servi d'imam deux fois auparavant. Ainsi, dans le premier d'entre eux, il récitait le midi quand l'ombre était comme un ruban de chaussures. Il a ensuite lu le siècle où l'ombre de tout était la sienne. Il a ensuite récité la prière du soir lorsque le soleil s'est couché et que le jeûneur a rompu son jeûne. Il a ensuite récité le huftan lorsque l'aube a disparu. Il a ensuite récité le Fajr à l'aube, lorsque la nourriture était impure pour la personne à jeun.
La deuxième fois, il lisait midi à l'époque du siècle d'hier, quand l'ombre de tout était la sienne. Il a ensuite lu le siècle où l'ombre de tout doublait pour lui-même. Il a ensuite récité le soir où il l'a lu pour la première fois. Il a ensuite récité la prière du soir quand un tiers de la nuit avait disparu. Il a ensuite récité le Fajr lorsque le sol a semblé s'éclairer. Puis Gabriel s'est tourné vers moi et m'a dit:
«O Muhammad, c'est le temps des prophètes avant toi. Il a dit: "Le temps est entre ces deux temps."

Rapporté par al-Tirmidhi et ses deux propriétaires.
3. L'époque du siècle à partir de ce moment jusqu'au coucher du soleil.
Le début du temps de la prière Asr, c'est quand l'ombre de tout se double jusqu'au coucher du soleil.
La preuve de cette décision est le hadith que Gabriel a enseigné au Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) comment prier.
4. Shamniki de lui jusqu'à l'aube. C'est une rougeur et une fatwa a été émise pour cela.
Il a été rapporté sous l'autorité de l'Imam Muslim Ibn 'Umar que le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit:
Ils ont dit: "Tant que l'aurore ne disparaît pas, il y a du temps pour la soirée."
Dans un hadith que Gabriel a montré au Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) les heures de prière, il a dit: «Puis il a récité la prière du soir lorsque le soleil s'est couché et que le jeûneur a rompu son jeûne. Puis il a récité le Coran à l'aube. " Ainsi, le temps de la prière du soir se situera entre ces deux temps.
Il est rapporté sous l'autorité de 'Abdullah ibn' Amr ibn '
«Le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a été interrogé sur l'heure de la prière. Alors il a dit:
Il a dit: "Le moment de la prière du soir est du coucher du soleil jusqu'à l'aube."

Des cinq, seul Bukhari n'a pas raconté.
5. Huftan puis vitr - à partir de ce moment jusqu'à l'aube.
"A partir de ce moment" signifie après la fin de la prière du soir.
Il est rapporté dans un hadith que Gabriel a montré au Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) les temps de prière: "Puis il a récité la prière de la nuit quand l'aube a disparu."
On dit que la prière du soir a été récitée plus tôt. La dernière fois se poursuivra jusqu'à l'aube. Dans ce cas, l'heure de la prière vitr est la même que celle de la nuit.
Il est impératif de commencer le matin quand c'est le matin. De sorte qu'il est possible de peser quarante versets et de les répéter quand il devient évident qu'il n'a pas d'ablution.
Autrement dit, il est impératif de commencer la prière du matin à l'aube. Ce temps doit être organisé de telle manière qu'une personne qui n'effectue pas les ablutions après avoir exécuté quarante versets de la sourate al-Zam à la hâte, avec l'intention de prier, n'effectue pas les ablutions, recommence la prière, récite quarante versets et le soleil ne se lève pas avant d'avoir terminé sa prière. devrait.
Il est rapporté sous l'autorité de Rafa 'ibn Khadij que:
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
Il a dit: "Lisez-le le matin."

Rapporté par l'imam Nasai.
Il est rapporté sous l'autorité de Mahmud ibn Lubayd de Rafa 'ibn Khadij:
J'ai entendu le Messager d'Allah (que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur lui) dire: «Récitez Fajr à l'aube, car sa récompense est grande.
Rapporté par al-Tirmidhi, ses deux propriétaires et Ahmad.
Il est impératif de reporter midi à soir en été. Le siècle, tant que le soleil ne change pas.
Il est rapporté sous l'autorité d'Abu Hurayra que
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
«Lorsque la température est élevée, effectuez la prière froidement. Bien sûr, l'intensité de la température provient de la chaleur bouillonnante de l'enfer. L'enfer s'est plaint à son Seigneur:
Il a dit: "Mon Seigneur, certains d'entre moi en ont mangé." Il lui a donc permis deux respirations. Un souffle en hiver, un souffle en été. C'est pourquoi vous faites face à la pire chaleur et au pire froid. »

Rapporté par les cinq.
C'est aussi une vitrine pour ceux qui sont sûrs de se réveiller avant un tiers de la nuit et de se réveiller (de la nuit) jusqu'au bout (pousser est mustahab).
Il est rapporté sous l'autorité d'Anas que:
«Le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) retarderait la prière de la nuit jusqu'à minuit, puis il l'exécuterait. Ensuite:
«En effet, les gens ont prié et dormi. Mais tu pries tant que tu l'attends.

Dans une autre narration:
Il a été dit: "Si je ne pensais pas que ce serait une épreuve pour ma Oummah, je leur aurais ordonné de le faire."
Rapporté par les trois.
Selon al-Tirmidhi:
"Si je n'avais pas pensé que ce serait une épreuve pour ma Oummah, je leur aurais ordonné de reporter la nuit au tiers ou à la moitié de la nuit", a-t-il expliqué.
Il est rapporté sous l'autorité de Jabir que:
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
«Quiconque a peur de ne pas pouvoir se lever à la fin de la nuit, laisse-le lire le vitr au début. Quiconque espère se lever à la fin de celui-ci, le laisser lire la vitrine à la fin de la nuit. En effet, la prière de nuit est témoin. C'est le meilleur. "

Rapporté par Muslim et al-Tirmidhi.
Il est impératif de lire midi et soir tôt en hiver.
Il est rapporté sous l'autorité d'Anas que:
"Le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) avait l'habitude de prier froid dans la chaleur et rapide dans le froid."
Rapporté par l'imam Nasai.
C'est la sunna d'exécuter la prière du soir dès qu'il est temps.
Il est rapporté sous l'autorité de Marsad ibn Abdullah:
«Abu Ayyub est venu vers nous en tant que juge. À cette époque, Uqba ibn 'Amir était le chef de l'Égypte. Il a lu tard le soir. Abu Ayyub est allé vers lui et a dit:
"Quel genre de prière est-ce, O Uqba?" dit-il.
"Nous sommes occupés", a-t-il déclaré.
N'avez-vous pas entendu le Messager d'Allah (que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur lui) dire: "Tant que ma Oummah ne passera pas la soirée tant que les étoiles ne seront pas mélangées, cela durera dans la bonté ou dans la nature?" dit-il.

Rapporté par l'imam Abu Dawud et al-Hakim.
Par temps nuageux, le siècle et la nuit sont lus tôt.
Si le siècle est lu tard, il y a un risque de tomber dans un temps dégoûtant à cause du nuage. Si la nuit est retardée, peu de gens viennent à l'église par peur de la pluie.
Tous sauf deux sont lus tard.
Par temps nuageux, il est lu le matin, le midi et le soir.
Si le matin est lu tôt, l'église peut être trompée par l'obscurité, et beaucoup peuvent ne pas atteindre l'église.
Si le déjeuner et le soir sont lus tôt un jour nuageux, il y a un risque qu'il soit prématuré.
Il n'est pas permis de prier, de réciter la prosternation et d'exécuter la prière funéraire lorsque le soleil se lève, se lève et se couche.
La preuve de ce verdict est la suivante:
Il est rapporté sous l'autorité d'Uqba ibn 'Amir que:
«Le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) nous a interdit de prier pendant trois heures et d'enterrer les morts: quand le soleil se lève, même quand il se lève, quand le soleil se lève, même quand le soleil se couche, et quand le soleil se couche. "Jusqu'à ce qu'il coule."
Rapporté par d'autres de Bukhari.
Sauf pour le siècle de ce seul jour.
Il peut également être lu au coucher du soleil. Un péché est enregistré pour l'avoir quitté le soir, mais la prière est toujours une prière.
Mais si une personne est en retard pour la prière du Fajr, elle prie une rak'ah avant le lever du soleil, puis lorsque le soleil se lève, sa prière est interrompue.
Mais si une personne est en retard et que le soleil se couche après avoir récité une rak'ah du siècle, sa prière ne sera pas nulle. Il continue de prier. La prière est finie.
Ce sont des makrooh quand l'imam donne un sermon.
C'est-à-dire qu'il est makrooh pour l'imam d'accomplir la khutbah des prières du vendredi, de l'Aïd, du Hajj, du Kusuf et du Khusuf, et d'effectuer la prosternation de la récitation et de la prière funéraire, parce que faire ces choses pendant ces périodes empêche la khutbah d'être entendue. C’est comme se détourner de lui.
Il est rapporté sous l'autorité d'Abu Hurayra que
«Le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
Il a dit: "Quand l'imam a prononcé le sermon vendredi, vous avez dit à votre compagnon:" Tais-toi "et tu l'as annulé."

Rapporté par les cinq.
L'abolition est des paroles et des actions inutiles, inutiles et insipides.
Ce hadith est l'une des preuves les plus solides de la déclaration des Hanafis: "C'est haraam de prier après que l'Imam est allé en chaire pour livrer la khutbah." Il vaut mieux dire à quelqu'un: "Tais-toi". Amri ma'ruf est obligatoire. Il n'est pas permis d'effectuer la sunna après que l'action obligatoire n'a pas été effectuée.
Certains soutiennent que même si l'imam prononce un sermon, il est nécessaire d'effectuer la prière de la mosquée.
Il est rapporté sous l'autorité de Jabir ibn 'Abdullah que:
Vendredi, lorsque le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) prononçait un sermon, Sulayk al-Fatafani est venu et s'est assis. Alors il a dit:
«O Sulayk, lève-toi et prie deux rak'ahs. Allégez-les. Puis il a dit: "Quand l'un de vous vient vendredi alors que l'imam livre la khutbah, laissez-le prier deux rak'ahs et allégez-les."

Rapporté par les cinq.
Cette narration a été interprétée par les chercheurs de deux manières différentes.
Certains ont dit: "Cette prière est la sunna devant le fard de Jumu'ah", tandis que d'autres ont dit: "La préparation de cette prière est la prière de la mosquée."
Cependant, il y a des choses à noter. Dans le Hanafi Madhhab, il est haraam de prier après que l'imam est monté en chaire. Quand il commence le sermon, il est absolument impossible de le saluer, de lui souhaiter bonne chance, de réciter le Coran, etc.
Les Hanafis expliquent ce hadith en disant que le Prophète (que la paix et les bénédictions d'Allah soient sur lui) a ordonné à l'homme de prier et qu'il a lui-même arrêté le sermon.
Dara Qutni a raconté sur l'autorité d'Anas:
«Pendant que le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) prononçait un sermon, un homme est entré dans la mosquée. Puis il a dit:
"Untel, as-tu prié?" disaient-ils.
"Non," dit-il.
«Lève-toi! Priez! " Ils ont attendu qu'il ait fini de prier.

Dans une autre narration:
"Ils ont arrêté le sermon jusqu'à ce qu'il ait terminé sa prière." appelé
Après l'aube, c'est makruh sauf sa sunna. Il en est de même après la fin du siècle, jusqu'à la fin de la soirée.
Il est rapporté sous l'autorité d'Ibn 'Abbas. Cette personne:
«Les personnes qui étaient d'accord avec moi le plus ont accepté de témoigner. Le plus agréable d'entre eux est Umar:
«Bien sûr, le Prophète (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit après la prière du Fajr jusqu'au lever du soleil et après la prière de l'après-midi.
 (soleil) Ils ont interdit de prier jusqu'au coucher du soleil.
Rapporté par les cinq.
C'est makrooh d'offrir des prières surérogatoires à ces deux moments. Il est permis d'effectuer la prosternation de récitation, la prière funéraire et la prière qadha. Cependant, c'est le tahriman makruh d'exécuter les deux rak'ahs de prière qui sont obligatoires après la circonambulation, ainsi que le qadha des prières surérogatoires et des prières offertes.
En utilisant ces preuves et d'autres documents et règles, nos érudits ont systématiquement décrit les moments où il est haraam ou makrooh de prier.
'Umar (qu'Allah soit satisfait de lui) a fait le tour de la maison sept fois après l'aube et n'a pas prié jusqu'à ce qu'il atteigne Zu Tuwa. Deux rak'ahs de Tawaf (prière)lire après le lever du soleil » (« Fathu babul inaya bi sharhi Niqoya »).
Selon le Hanafi Madhhab, il est haram d'exécuter toutes les prières aux moments suivants:
1. Quand le soleil se lève.
2. Quand le soleil se lève. (Hors vendredi.)
3. Au coucher du soleil. (Sauf pour le siècle de ce jour.)
C'est haram de réciter le nafl aux moments suivants.
4. De la récitation du fard de la prière Fajr jusqu'au lever du soleil à la hauteur de la lance.
5. De l'accomplissement de la prière de l'Asr jusqu'au coucher du soleil.
Selon le Hanafi Madhhab, c'est makrooh d'offrir des prières surérogatoires aux moments suivants:
6. Exécution de prières surérogatoires après l'aube autres que la sunna de Fajr. Preuve en est:
Il est rapporté sous l'autorité d'Ibn 'Umar:
«Le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
Il a dit: "Après Fajr, il n'y a pas de prière autre que les deux rak'ahs de Fajr."

Rapporté par Tabarani.
7. Prier nafl avant la prière du soir. Parce qu'il y a des commandes pour exécuter la prière du soir rapidement. Lire nafl avant cela retardera la soirée.
8. Lorsqu'il y a vendredi, Eid, Hajj, mariage, kusuf, khusuf et istiqah sermons. Cette durée dure du moment où l'imam monte en chaire jusqu'à la fin de la prière.
9. Avant et après la prière de l'Aïd.
10. Quand l'iqaamah pour la prière obligatoire est dit. Il n'est permis de réciter la sunna de Fajr que si elle est obligatoire.
Celui qui devient obligé au dernier moment de la prière, il compensera la prière manquée.
Une personne a atteint l'âge de la puberté ou est devenue musulmane ou dix jours de menstruation, quarante jours de nifaas, jusqu'à ce que le temps se soit écoulé avant l'heure de la prière. La prière est devenue obligatoire pour lui, ne serait-ce que pour une courte période. C'est pourquoi il invente les prières manquées. Quand elle est inférieure à la menstruation et au nifaas, elle doit être propre lorsqu'il reste du temps pour le ghusl et le tahrima.
Pour la dernière fois sera honorable pour quelque chose qui n'a pas été fait auparavant. Quiconque est capable d'exécuter le fard au dernier moment, il est obligatoire pour lui d'exécuter le fard à ce moment-là. S'il n'est pas en mesure d'effectuer le fard à ce moment, ce fard lui sera retiré. Voilà pourquoi
La dernière femme menstruée ne meurt pas.
La femme n'a pas prié la fois précédente et a reculé. Peu avant, les menstruations ont commencé. Il ne manque pas cette prière. Également une femme qui a fait une fausse couche.

9 комментариев k "Quelles sont les heures où il est interdit de prier?"

  1. Pinbek : escorte Limoges

  2. Pinbek : sbo

  3. Pinbek : fente wow

  4. Pinbek : Service de texto pour les détenus fédéraux

  5. Pinbek : sbo

  6. Pinbek : Darknet

  7. Pinbek : champignon envie de pénis à vendre

  8. Pinbek : Actions versant des dividendes

  9. Pinbek : barres de chocolat aux champignons magiques à vendre

Les commentaires sont fermés.

ArabicChinese (Traditional)EnglishFrenchGermanHindiKazakhKyrgyzRussianSpanishTajikTurkishUkrainianUzbek