Sujet : Nous sommes contre la corruption !

PARTAGEZ AVEC DES AMIS:

Sujet : Nous sommes contre la corruption !
Plan:

1. Comment puis-je comprendre le terme « corruption » ?
2. La corruption est une menace pour la vie humaine et sociale.
3. La lutte contre la corruption dans notre pays.

Lorsque nous allons à l'école le matin pour étudier et travailler, nos mères et nos grands-mères ouvrent la main en prière et disent : je vous souhaite tout le meilleur. Il y a tellement de sagesse là-dedans. Tant qu'une personne vit, elle s'efforce de vivre une bonne vie.
Je me souviens avoir lu une histoire une fois.
On a demandé à Noé, qui a vécu mille ans : à quoi as-tu comparé la vie ? C'est comme une maison avec deux portes, j'entrais par l'une et sortais par l'autre. Si un homme bon pose une brique dans cette maison par ses bonnes actions, un homme méchant enlève une brique de ce bâtiment. L'œuvre « Entre deux portes » du célèbre écrivain Utkir Hoshimov est construite sur cette base. Je pense involontairement. Quel chemin vais-je prendre dans ce chemin de vie ?!
Je comprends les aspects négatifs de la corruption au XNUMXe siècle, comme aller à l'encontre de la conscience de la corruption, placer les intérêts personnels au-dessus des intérêts du peuple, terminer son travail avec facilité, accepter des pots-de-vin et donner des pots-de-vin. Hazrat Alisher Navoi il y a environ six cents ans :
S'il souffre mille fois, il criera vers moi,
Si Elga le fait, je pleurerai mille fois.
Pour reprendre les mots de Hazrat Alisher Navoi, je considère la corruption comme une oppression du peuple.
Toute personne consciencieuse se rend compte que la corruption est un cercle vicieux qui perturbe la vie humaine et sociale et entrave le développement de la société. Après tout, un étudiant qui n'a aucune éducation en donnant de l'argent obtient un diplôme de l'enseignement supérieur, une personne obtient un emploi grâce à l'argent grâce à des connaissances. Si nous les comptons, nous ne pouvons pas les compter. Imagine ça. L'élève qui étudiait avec de l'argent est devenu enseignant. Il a semé les graines de l'analphabétisme, pas les graines de la connaissance, dans le cœur non pas d'un, mais de milliers, de millions d'étudiants. Il a porté ses fruits des années plus tard. Il y a un nombre croissant de personnes dans la société qui ne ressentent rien, pas des milliers, pas des millions, et qui ne s'efforcent pas d'améliorer la vie familiale et communautaire. Une personne consciente ne peut pas la contenir. Ou prenons le chauffeur. S'il ne lit pas, s'il ne connaît pas le code de la route, les accidents de la route vont augmenter et la vie des gens sera en danger. C'est la vérité, comme disait notre grand-père Alisher Navoi, l'oppression du peuple !
Quel chemin allons-nous dans ce chemin de vie ?! Comment protéger et lutter contre le fléau de la corruption aujourd'hui ? Il ne fait aucun doute qu'une personne ne suivra le droit chemin que si elle suit avec confiance les règles énoncées dans la Constitution du bonheur - notre Constitution, basée sur sa foi.
Nous sommes fiers de vivre dans le pays de notre heureuse patrie - l'Ouzbékistan !
Saints, vous êtes le berceau du génie,
Vous êtes la porte du paradis trouvée par les Naqshbandis.
La fuite de la vie est aussi une chanson.
Tu es saint, saint, ô sanctuaire,
Ouzbékistan, patrie, patrie !
Le président Sh. Mirziyoyev lutte actuellement contre la corruption. Nous voyons et lisons cela dans les médias tous les jours.

#rédaction

Оставьте комментарий

ArabicChinese (Traditional)EnglishFrenchGermanHindiKazakhKyrgyzRussianSpanishTajikTurkishUkrainianUzbek